Je partage avec vous cet article qui traite d’une règle d’or toute aussi importante pour le drépanocytaire : Ne manquez pas d’oxygène. 

En effet, une bonne oxygénation du patient atteint de drépanocytose est un point majeur pour l’amélioration de sa santé tout comme une bonne hydratation (voir article). Découvrons les raisons.

Pourquoi ne pas manquer d’oxygène?

Je commence par cette image d’un dessin animé sorti dans les années 80 qui avait bercé mon enfance : Il était une fois… la Vie. Il présentait une belle histoire sur des globules rouges qui transportaient de l’oxygène dans le corps pour les différents organes. Assurant ainsi la vie.

 

  • Sans oxygène pas de vie

Nous avons besoin d’oxygène pour vivre, et tous nos organes ont besoin d’être constamment oxygénés pour assurer leur fonction quotidienne. Comme le diraient certains, le cas le plus trivial de l’existence (lol). Son rôle premier c’est de donner de l’énergie à l’organisme.

En outre, une mauvaise oxygénation peut créer les problèmes suivants :

  • Etat de fatigue général,
  • Nervosité, 
  • Intoxication des tissus : crampes musculaires et courbature,
  • Dégradation des systèmes de défense de l’organisme, 
  • Dysfonctionnement du système nerveux,
  • Défaillance de la mémoire,
  • etc…

Cependant, le point le plus important pour le drépanocytaire, c’est que le manque d’oxygène va favoriser la multiplication des crises vaso occlusives.

En effet, les globules rouges transportent l’oxygène des poumons vers les différents organes et tissus, grâce à l’hémoglobine. Ensuite, ils retournent le gaz carbonique aux poumons pour être expulsé. 

 

Le souci avec la drépanocytose va se poser au moment où les globules rouges vont libérer l’oxygène. Certains d’entre eux vont alors perdre leur  »souplesse » et devenir « rigide ». 

Ainsi, prendront une forme de  »faucille » (d’où le nom anémie falciforme).

Conséquence, ces derniers vont alors s’accumuler et obstruer les petits vaisseaux sanguins privant les organes d’oxygène et provoquant les douleurs atroces (CVO) et complications que nous connaissons.

Il est donc très important pour le drépanocytaire d’être dans un environnement parfaitement aéré.  Car ceci facilitera ce travail qui est déjà pénible pour nos amis en rouge (Globules Rouges).

Quelques recommandations

Je ne terminerai pas cet article sans donner des recommandations pouvant améliorer notre état de santé.

  1. Aérez votre espace de vie direct (Chambre, salon, bureau etc…)
  2. Ayez des activités en plein air,
  3. Évitez des vêtements trop serrés (même si nous sommes à l’ère des près du corps lol),
  4. Les endroits clos seront à éviter aussi,
  5. Évitez les endroits bondés de personnes pouvant vous priver d’oxygène (bus, métro, salle de concert fermée etc…)

Vous pouvez partager avec nous aussi, votre expérience pour avoir une bonne oxygénation. Cet article reste toujours ouvert pour une amélioration.

Prenez soin de vous et n’oubliez pas que la drépanocytose n’est pas une fatalité.

Donald ABAKA

 

 

 

 

#DrépaConseils#DrépaAstuces#Drépanocytose#Drépanocytaires#SickleCell

 

Commentaires Facebook
Share