Nous continuons la deuxième partie des symptômes liés à la drépanocytose, et dans cet article nous parlerons essentiellement des crises vaso-occlusives qui sont dues à la mauvaise circulation des globules rouges dans le corps du malade à cause de la forme de faucille de ces derniers.

Nous tenons à signifier que les symptômes varient d’un malade à un autre, cependant, le drépanocytaire devra avoir un bon suivi médical pour prévenir certains de ces maux.

3- Crises vaso-occlusives

Les crises « vaso-occlusives » l’un des symptômes majeur de la drépanocytose, qui sont dues à la « mauvaise » irrigation en sang de certains organes, se manifestent par des douleurs très vives et brutales dans certaines parties du corps et peuvent, à la longue, entraîner la destruction de certains organes ou parties d’organes (la nécrose).

Blocage des globules rouges entraînant une mauvaise irrigation du sang

Blocage des globules rouges entraînant une mauvaise irrigation du sang

Ces douleurs sont les manifestations les plus fréquentes de la maladie. Elles peuvent être :

Soudaines (ou aiguës)
Transitoires (c’est-à-dire durer quelques heures ou quelques jours)
Chroniques (c’est-à-dire durer plusieurs semaines).

 

Hydratez vous de jour comme de nuit

Hydratez vous de jour comme de nuit

Il arrive aussi que les deux types de crises coexistent chez un même individu (douleur chronique à laquelle s’ajoutent des crises brutales). Elles sont favorisées par la déshydratation, c’est pourquoi il est recommandé de boire beaucoup d’eau, mais elles sont aussi favorisées par le froid, l’altitude, le stress, la colère, les efforts excessifs, les infections etc…

Toutes les parties du corps peuvent être concernées, mais certains organes sont plus sujets que d’autres aux crises vaso-occlusives : les os, les pieds et les mains, la mâchoire, les poumons, le cerveau. Les crises se manifestent différemment selon le ou les organe(s) atteint(s). Il peut s’agir de douleurs abdominales, fréquentes chez l’enfant et plus rarement chez l’adulte.

4- Atteinte des os et des articulations (ostéo-articulaire)

L’atteinte ostéo-articulaire est très fréquente, surtout après l’âge de cinq ans. Les personnes ressentent des douleurs osseuses ou articulaires le plus souvent brutales et qui peuvent changer de localisation dans le corps.

Elles sont dues à des gonflements à l’intérieur d’un os (oedème intra-osseux). Les douleurs surviennent surtout dans les os des jambes et des bras et dans la colonne vertébrale mais peuvent aussi toucher le bassin, la poitrine ou la tête. Les crises douloureuses, qui durent généralement trois à dix jours, sont difficilement prévisibles. A terme, des parties d’os peuvent être détruites (infarctus osseux ou ostéonécrose) ce qui peut conduire à des complications articulaires.

Symptômes Drépanocytose: Ostéonécrose

Symptômes Drépanocytose: Ostéonécrose

 

5- Le syndrome pied-main ou dactylite

Ce syndrome concerne exclusivement l’enfant, avant l’âge de deux ans. Le(s) pied(s) et/ou la ou les main(s) deviennent chauds, gonflés, et les mouvements sont douloureux. Cela peut être la première manifestation de la maladie chez les jeunes enfants, associée ou non à de la fièvre.

Syndrome << Pieds-Mains>>

Syndrome << Pieds-Mains>>

 

Nous aborderons d’autres points dans un prochain article.

 

Donald ABAKA
Sources :La Drépanocytose Encyclopédie Orphanet Grand Public Maladies Rares Info

#Drépanocytose, #Drépanocytaire, #DrépaConseils, #DrépaInfo, #DrépaAstuces, #SickleCell

Commentaires Facebook
Share